Le Point : Cinq idées pour réinventer la France à l'ère du numérique, par Tariq Krim
2 MIN

Le Point : Cinq idées pour réinventer la France à l'ère du numérique, par Tariq Krim

L'entrepreneur, un des plus fins connaisseurs du Web, avance cinq propositions originales, concrètes, et particulièrement pertinentes. Chiche ?


Il y a un peu moins d'un mois, nous avons sollicité Tariq Krim, fondateur de Netvibes et Jolicloud, pour lui demander ce qui pourrait permettre d'accélérer l'innovation dans l'Hexagone. L'homme, né à Paris il y a 40 ans, a été repéré dès 2007 par la prestigieuse MIT Technology Review et a été sélectionné comme "Young Global Leader" lors du Forum de Davos en 2008. Par ailleurs chevalier de l'ordre des Arts et des Lettres, il a une connaissance particulièrement fine de l'Internet. À ce titre, il estime que "le numérique est la chance pour réinventer notre pays et créer un million d'emplois en cinq ans". Voici ses propositions qu'il a intitulées "cinq idées pour réinventer la France à l'ère du numérique". Décapant car original, concis et surtout terriblement pertinent.

Cinq idées pour réinventer la France à l'ère du numérique, par Tariq Krim

1 - Une nouvelle politique de santé
La sécurité sociale est le rêve du siècle dernier. Aujourd'hui, tout Français devrait avoir accès à la prévention assistée par smartphone : glycémie, tension, stress, poids... Cela permettrait à l'Assurance maladie de sérieuses économies, de renforcer le leadership de nos start-up et de définir un nouveau standard de justice sociale : l'accès à la prévention moderne pour tous.

2 - Éradiquer l'analphabétisme numérique
La France a besoin aujourd'hui de 200 000 développeurs. Que fait l'école ? La programmation, le latin du XXIe siècle, doit être introduite dès la sixième. Enfin, créons une université du numérique en ligne, gratuite, ouverte à tous, avec des diplômes reconnus par l'État.

3 - L'État 100 % numérique en cinq ans
Comme pour le Minitel à son époque, offrons une tablette à tous nos concitoyens non équipés et passons tous les services de l'État sur mobile, simplifions les interfaces et les services. Pourquoi la France ne serait-elle pas le pays qui montre l'exemple ?

4 - Le "made in France" 2.0
L'impression 3D, c'est notre seconde chance de recréer notre industrie : produire à la demande des modèles uniques, réinventer la haute couture, les petites productions indépendantes, les pièces détachées et mettre fin au gaspillage de la production de masse en Chine. C'est aussi le retour des usines en France. Il faut soutenir ce secteur en ouvrant la porte du financement collaboratif, qui permet aux clients de soutenir des projets avant leur production.

5 - Un chief technology officer pour la France
Quelle politique technologique pour la France ? Quand le Premier ministre signe une charte sur le logiciel libre, la Ville de Paris s'équipe avec Microsoft. Quelles technologies pour les "apps" de l'État ? Google, Apple ou le format ouvert HTML5 ? Comme aux États-Unis, il devient urgent de nommer un CTO (directeur technique) capable de définir une action cohérente de l'État, de soutenir les start-up françaises et de réduire les dépenses idiotes ou inutiles.

Article original

Si vous aimez ce contenu, abonnez-vous pour ne rien rater